Petite escapade au Togo

Dans notre démarche d’aller à la découverte d’autres pays que le Cameroun, nous avons décidé cette année d’aller passer une semaine au Togo.

Le Togo c’est où?

Pour plus d’information sur le Togo – cliquez ici

Par contre, nous avions la contrainte du visa de 7 jours seulement, alors nous avons jeté notre dévolu sur Lomé, la capitale en bord de mer, et Kpalimé , petite ville dans une partie « montagneuse » à 2h de route de Lomé.

Le Togo nous est apparu comme un pays accueillant (sourire et contact des gens) même si le pays et sa population sont confrontés aux mêmes démons qu’au Cameroun (pauvreté et développement économique en rade).

Nous avons déambulé dans Lomé un dimanche et le 1er Mai… mauvais jours pour le touriste qui doit alors faire face, ces jours là,  au repos généralisé et aux fermetures des bâtiments et des boutiques. Mais nous avons quand même pu nous imprégner des charmes rustiques de cette ville grouillante où les conducteurs respectent un code de la route.

Par certains aspects, Lomé c’est Copa Cabana! Superbe plage, match de foot sur la plage mais nous ne vous montrerons pas les égouts, les taxis brinquebalants etc…

Et si les tracasseries administratives locales ne suffisaient pas, devinez quoi… même au plus profond de l’Afrique les Bretons sont là et imposent  un visa breton pour visiter le Togo!

Après deux jours, un taxi nous a amené à Kpalimé. Petite ville très agréable au cœur d’une région riche en découvertes naturelles: randos dans des forêts d’avocatiers, baignade sous dans les cascades, paysage de collines et bien sûr le mont Agou qui est le plus haut sommet du Togo, culminant à 986 mètres d’altitude! Nous avons pris un grand bol d’air pur (ça fait du bien après quelques mois à Yaoundé!) et bon exercice physique.

Pour reprendre des forces après tous ces efforts rien ne vaut un bon plat typique togolais: le Foufou. Flan de farine de maïs qui s’accompagne de viande ou de poisson avec beaucoup de sauce pour faire glisser la semoule! (Plat à éviter le soir avant de se coucher!!!)

Nous avons aussi visité les anciens studios où Alfred Hitchcock a tourné son film « les Oiseaux ». Toutefois, maintenant l’endroit est délaissé et ce sont les chauve-souris qui se sont attribuées les premiers rôles…

 

Mais toute les bonnes choses ont une fin et nous devons entamer notre retour. Direction Lomé.

Nous avons visité Togoville, haut lieu  de la culture vaudou  à 1 heure de la capitale.

et après avoir été sensibilisé aux bienfaits de ces croyances nous nous sommes rendus au marché des fétiches de Lomé où les meilleurs docteurs (guérisseurs) et les meilleurs pharmaciens (vendeurs de fétiches) sont concentrés en un même lieu au cœur de la ville. Il y a tout se qu’il vous faut pour tout guérir (corps et esprits)… Il suffit de suivre la prescription! Voici un petit aperçu…

 

 

Riches de toutes ces nouvelles rencontres et ces nouvelles expériences, nous appréhendons progressivement les racines et les richesses de l’Afrique multiple.

Que leurs esprits vous protègent!

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Corinne dit :

    Le foufou à la machine foufoumix : trop top!!!
    En effet, peut-être à éviter le soir mais avec un bon ananas en dessert, ça peut le faire!

    J’ai bien aimé la pancarte: « tu tousses beaucoup, allons à l’hôpital »; mais ils n’ont pas rajouté: « ou va voir un guérisseur traditionnel »!!!

  2. Evelyne dit :

    Coucou,
    Sympa votre blog et toutes vos aventures bien illustrées.
    En ce qui nous concerne les Mexicains sont arrivés chez nous, enfin !!!
    Bises, continuez à bien profiter et à nous donner des nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *