A nouveau dans l’ouest pour les vacances de fin d’année et réveillon de la Saint-Sylvestre sur la côte

Pour les fêtes nous avons eu la chance de pouvoir profiter de nos filles qui sont venues découvrir notre nouvel environnement.

Noël s’est fait à Yaoundé, pour leur permettre de s’acclimater un peu et de prendre contact avec les us et coutumes locales (pas de code de la route… Esther a goûté au pare-choc d’un taxi dès le premier jour!; vaste bazar partout, rudesse du premier contact avec le Camerounais, état des rues etc, etc…

Et comme point d’orgue le réveillon dans un restaurant de Yaoundé… qui avait bien confirmé notre réservation le midi même mais qui s’est retrouvé fermé le soir (8 heures après!)… Bienvenue au Cameroun!

On a bien entendu trouvé une alternative pour fêter dignement Noël.

Le matin de Noël nous sommes allés à la Cathédrale où la messe a été célébrée par l’archevêque lui-même en 3 langues (français, anglais et Ewondo). Couleurs, musique et ferveur étaient au rendez-vous.

et quoi rêver de mieux que de partager ensuite un bon repas avec nos amis Jean et Hélène qui nous ont si gentiment accueillis.

La famille était alors prête pour partir à la découverte de l’Ouest du Cameroun entre Dschang et Limbé

Programme bien varié entre plantation de thé (détails cf. article précédent), musée des arts et tradition du pays Bamileke,

La découverte des chefferies qui sont les structures traditionnelles de la société, en parallèle des structures officielles administratives

 Les magnifiques chutes d’Ekom Nkam (une video youtube qui n’est pas de nous mais qui donne une bonne vision de la majesté de ce lieu)

La visite d’une plantation de poivre à Penja (une des deux IGP du Cameroun avec le miel blanc d’Oku!!!) avec un guide extraordinaire qui nous a fait découvrir toutes les étapes de la production des plants en pépinière au conditionnement (cf. article spécifique pour plus de détails). Dommage que la technologie ne nous permette pas de vous faire partager tous ces arômes enchanteurs.

Et enfin direction la mer et les plages de sable noir de Limbé… que nous avons failli atteindre sans encombre si nous n’avions pas eu une belle crevaison à quelques kilomètre de notre hôtel!

Mais nous y sommes arrivés!!!

A quelques kilomètres de Limbé par une piste difficile, nous avons pu aussi découvrir un site majeur de la traite négrière: le comptoir de Bimbia. Aux XVIIIe et XIXe siècles, des milliers d’esclaves déportés vers l’Amérique en sont partis. Site naturel superbe mais ambiance lourde, chargée d’histoire

 

 Et pour clore l’année 2016 chargée en événements, un bon réveillon Camerounais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *